La Loire à vélo…et en camping

Parcourir la légendaire route de la Loire à vélo, quelle magnifique perspective ! Pour parfaire vos vacances, réservez votre hébergement dans un camping tout du long. Le vélo et le camping se marient à merveille. Voici comment préparer votre séjour.

A lire en complément : Les meilleurs activités aquatiques à faire lors d'un camping nature en bord de lac dans le Limousin

Préparez votre séjour dans la Loire

C’est une merveilleuse idée que de parcourir la fameuse route de la Loire ! Si vous ne l’avez jamais fait, profitez des jours ensoleillés de l’été prochain pour l’essayer. Ce serait dommage de ne pas faire cet itinéraire qualifié comme l’un des plus beaux de France. Cette route de cyclotourisme relie Cuffy à Saint-Brevin-les-Pins. Ce trajet fait 900 km, vous pouvez être sûr de découvrir de splendides paysages tout du long. De belles surprises aussi vous attendent.

En parallèle : Explorez les destinations de camping en pleine nature pour les amoureux des sports nautiques en France

Pour que ce projet soit une réussite, préparez-vous bien. Ne pensez surtout pas que vous pouvez jouer la carte de l’improvisation.
En effet, en période estivale, de nombreux Français et des touristes étrangers viennent envahir les lieux. Aussi, il est important que vous réserviez votre bungalow ou votre mobil-home au camping plusieurs jours à l’avance. Ainsi, vous ne vous contenterez pas de ce qui reste, vous logerez dans un locatif qui vous convient. Tout le long de la Loire, il existe une bonne dizaine de campings labellisés Camping Qualité. Optez pour l’un d’entre eux pour des nuits tranquilles et un séjour agréable. Vous aurez bien besoin d’un endroit calme où vous reposer après avoir pédalé pendant des heures ! Vous apprécierez aussi de vous trouver dans un endroit où il fait bon se détendre pour vous récompenser de vos efforts physiques.

Votre bonheur dans la Loire, à vélo et au camping

Pour parcourir ce mythique itinéraire de cyclotourisme au bord de la Loire, vous pouvez choisir entre louer un mobil-home ou un emplacement. Ce qui est sûr, c’est qu’en choisissant le bon camping, vous trouverez le bonheur.

Au gré de votre parcours à vélo, arrêtez-vous une ou deux nuits dans un des campings en bord de Loire. Privilégiez les campings qui ont le label  » Accueil vélo  », on vous y accueille à bras ouverts ! Dans ces campings en effet, l’accueil est différent parce qu’il est adapté à vos besoins. Vous serez traité en tant que cyclotouriste, on vous chouchoutera. Ce label indique également que les pistes cyclables de la route de la Loire se trouvent à moins de 5 km des lieux. Donc, opter pour l’un de ces campings, c’est vous faciliter grandement la vie à chacune des étapes de votre périple.

Arrêtez-vous dans un camping du Centre-Val de Loire dans le Loiret, le Loir-et-Cher et l’Indre-et-Loire. Pourquoi ne pas choisir le Camping Loire et Châteaux, en bord de rivière ? Il y a aussi le Camping le Jardin de Sully en face de Sully-sur-Loire et son château. Vous pouvez également faire une halte dans un camping des Pays de la Loire dans la Loire-Atlantique. Le Camping de Mindin vous plaira certainement, à Saint-Brévins-Les-Pins et situé au pied du pont de Saint-Nazaire.